Les examens d’anglais

examens-anglais

Présentation des examens d’anglais :

  • Les Examens de Cambridge
  • Le TOEIC Bridge
  • Le PTE Academic
  • L’IELTS
  • Le TOEFL iBT
  • Le DCL
  • Le BULATS
  • Le TOEIC
  • Le BEC
  • L’ EBC
  • Le BEST

Les examens d’anglais pour valider son niveau d’anglais général

Vous souhaitez montrer vos capacités à vous exprimer dans un anglais courant en vue de voyager ou de vivre à l’étranger.

Les Examens de Cambridge

EFL (English as a Foreign Language) s’offrent à vous selon votre niveau. Sachez cependant que le First Certificate in English (FCE) (Niveau B2) est l’examen le plus répandu. Il est largement reconnu à l’étranger et valide un bon niveau d’anglais. Les droits d’examens s’élèvent à 155€.
Il existe aussi le Key English Test (KET) niveau A2 à 94€, Preliminary English Test (PET) B1 à 105€, Certificate in Advanced English (CAE) C1 à 165€, Certificate of Proficiency in English (CPE) à 175€.
Pour connaître tous les centres d’examens, consultez le site de l’University of Cambridge ESOL Examinations.

Le TOEIC Bridge

(50€) suit le même format que le célèbre TOEIC mais mesure surtout les connaissances en anglais général. Plus accessible que le TOEIC, il dure moins d’une heure et se compose de 100 questions à choix multiple. Il semble adapté pour les élèves en section professionnelle, en secondaire (CAP, Bac pro), comme en première année d’études supérieures (BTS, IUT), et pour les salariés avec une connaissance basique mais souhaitant faire un premier pas dans les examens de langue.

Les examens d’anglais pour étudier dans une université anglophone

Vous envisagez d’approfondir vos études dans une université de langue anglaise. La plupart vous demanderont un des deux examens suivants.

Le PTE Academic

est un nouveau test d’anglais informatisé mis en place pour les étudiants qui veulent étudier à l’étranger dans un pays anglo-saxon, ou bien rester en France et suivre des études enseignées en anglais (MBA, Masters…). De plus il est approuvé par le GMAC® (propriétaires de GMAT) en tant que principal test de référence. Il est déjà reconnu dans 1300 programmes dans le monde y compris des institutions prestigieuses en France comme INSEAD, HEC et l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

L’IELTS

(International English Language Testing System) évalue sur une échelle de 1 à 9 (du complet débutant à l’utilisateur possédant une maîtrise complète et opérationnelle de la langue). Ce diplôme est exigé par beaucoup d’universités au Royaume-Uni, en Australie, Nouvelle-Zélande et au Canada. En plus de la version académique pour l’entrée en université, il existe aussi une version d’anglais général. Elle s’adresse à ceux qui envisagent une formation non universitaire ou qui souhaitent partir travailler à l’étranger.

Le TOEFL iBT

(Test Of English as a Foreign Language-internet Based Test), permet d’évaluer à travers 140 questions à choix multiple – QCM – via internet les connaissances des futurs étudiants. Le niveau est évalué sur une échelle de 0 à 120 points. En moyenne, un niveau de 80 est nécessaire pour être admis.
Les coûts de ces deux tests sont équivalents (170€ en moyenne). Les sessions se remplissant rapidement, vous devez vous inscrire plusieurs semaines à l’avance.

Les examens d’anglais pour s’ouvrir sur une carrière internationale

Le DCL

Pour valider votre compétence par un diplôme délivré par le Ministère français de l’Education nationale, passez
le DCL (Diplôme de Compétence en Langue). L’examen porte sur votre capacité à manier l’anglais dans des situations de travail. Le DCL s’échelonne sur 5 niveaux. L’inscription s’élève à 69 €. Les 290 Greta (groupements d’établissements publics locaux d’enseignement) de France ou encore le CNED préparent à cet examen.

Le BULATS

Utilisé par certaines entreprises lors de leurs recrutements, le BULATS évalue aussi votre anglais dans le cadre professionnel. L’examen couvre des domaines spécifiques comme la gestion, le marketing, le service clientèle… Les résultats sont évalués sur un score de 100 points correspondant à 5 niveaux. Comptez environ 85 € l’inscription au test et 50€ sur PC.

Le TOEIC

(Test Of English for International Communication), très apprécié des entreprises, figure dans les offres d’emploi de grands groupes tels que Renault-Nissan, Unilever, Accenture etc. Des grandes écoles françaises demandent même à leurs étudiants de le passer avant la fin de leur cursus. Un score TOEIC est plus explicite qu’une mention « lu, écrit parlé » sur votre C.V. Le test dure deux heures. Il est constitué de 200 QCM. Chaque candidat obtient un score total se situant entre 10 et 990 points (étudiant et demandeur d’emploi : 66€, tarif normal : 80€).

Le BEC

Pour tester votre anglais des affaires, l’université de Cambridge propose aussi un examen professionnel sur trois niveaux, le BEC (Business English Certificate). Le coût du BEC Preliminary niveau B1 est de 104€, le BEC Vantage niveau B2 est de 154€ et le BEC Higher à 162€.

La Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-britannique (FBCCI) organise aussi trois examens d’anglais professionnel.

L’EBC

(Certificate in English for Business Communication) valide les connaissances et confirme la capacité à répondre, en anglais, à des situations simples de la vie professionnelle. L’examen de niveau B2 à C1 s’élève à 85€. Plus prestigieux, le DBE (Diploma in Business English) de niveau C1 à C2 s’adresse à ceux qui sont complètement opérationnels en anglais des affaires (98€).

Le BEST

(Business English Skills Test) convient à des candidats de niveau élémentaire à avancé avec des options comme Tourisme, Transport et logistique, Communication, Droit, Mode, Informatique (68 € et 80 € avec option).